Éliminer les cartouches d'imprimante

Recycler les cartouches d’encre - où, pourquoi, comment ?

Un aperçu des réglementations et des options de retour des cartouches d’imprimante vides

En réalité, les Allemands sont les champions du monde en matière de recyclage: déchets organiques, plastiques, piles et batteries, déchets de papier ou de verre – presque tout est séparé et peut en quelque sorte être recyclé. Il semble donc d'autant plus surprenant de noter que de près de 90 % des cartouches d'imprimantes vides générées par les ménages privés sont éliminées avec les déchets résiduels.

La mise au rebut est-elle une affaire privée ? Erreur !

Pour beaucoup, le système de consigne ou le chemin vers le conteneur papier est comme une seconde nature. La mise au rebut des cartouches d'encre n'en fait pas partie, même celles régies par la loi. Et ce système engage non seulement les fabricants et les vendeurs d’imprimantes et de cartouches, mais également l’utilisateur privé ! L'accent est mis sur l'idée de responsabilité produit.

Loi allemande sur la gestion du cycle de vie produit est valable pour tous.

Le mot clé en termes de recyclage des cartouches d'encre porte le nom de loi allemande sur la gestion du cycle de vie produit. Depuis le 1er juin 2012, s'applique la loi fédérale allemande centrale sur la législation relative aux déchets, conçue pour utiliser plus efficacement nos ressources naturelles et ainsi améliorer la protection de l'environnement et du climat à long terme.

Pour le recyclage des cartouches d'imprimantes vides, cela signifie que ces dernières années, de meilleures options d'élimination ont été créées. Et elles sont en effet obligatoires pour tous - comme le prévoit l’article 6 de la loi sur la gestion du cycle de vie des produits (KrWG) : « les producteurs ou les propriétaires de déchets sont obligés de recycler leurs déchets. Le recyclage des déchets est prioritaire par rapport à leur mise au rebut. (...) », donc quiconque jette simplement des cartouches d'encre à la poubelle est, à proprement parler, dans l'illégalité.

Le recyclage passe avant la mise au rebut : même en matière de déchets, il existe une hiérarchie !

Selon la KrWG, nous devrions nous comporter au mieux de manière à protéger l’environnement et à ne produire aucun (ou moins de) déchet. Dans la dite hiérarchie des déchets de la KrWG, il existe un classement en cinq étapes : la prévention des déchets est en tête, suivie de « (...) 2. la réparation en vue de la réutilisation, 3. du recyclage, 4. d'une autre valorisation, notamment la récupération d'énergie et le remblayage, 5. l'élimination (...) ».

Il suffit donc de moins imprimer ? Oui et non : en ce qui concerne le jet d'encre domestique, il est peut-être possible d'éviter quelques impressions. Dans le même temps, cependant, il est clair pour chaque utilisateur que l'imprimante doit fonctionner normalement afin que l'encre ne sèche pas - le moment du recyclage est venu !

Le recyclage est simple , il suffit seulement de s'y mettre.

Le recyclage est une « réutilisation de matière », la « récupération d'énergie » signifiant simplement la combustion de déchets, comme cela est courant dans les décharges.

Si je décide de renvoyer mes cartouches d'encre vides au cycle de recyclage, j'ai aujourd'hui beaucoup d'opportunités, non seulement respectueuses de l'environnement, mais aussi très simples.

Pour les grandes entreprises, c'est particulièrement facile, car elles bénéficient d'un service gratuit : le fabricant de votre imprimante est légalement tenu de collecter gratuitement les contenants vides, pour les recycler via son propre programme de recyclage. Les utilisateurs privés, en revanche, ont plusieurs options, que nous expliquons brièvement ci-dessous :

  • Retour au fabricant
  • Retour par Deutsche Post DHL
  • Retour au vendeur
  • Envoi vers des entreprises d'élimination des déchets moyennant rémunération
  • Utilisation des centres de recyclage municipaux (centres de recyclage)

Service fabricant : celui qui recycle n’a même pas à payer les frais de port.

Aujourd'hui, tous les principaux fabricants ont leurs propres programmes de recyclage qui fournissent aux clients des informations complètes. De plus, les processus de retour sont de plus en plus tournés vers le client : par exemple, un bordereau de retour se trouve souvent dans l'emballage des cartouches d'origine, avec lequel la cartouche d'impression vide peut être renvoyée gratuitement. D'autres fabricants proposent de commander le matériel de retour via leur site Web. Si ce n'est pas le cas, le client doit alors avancer les frais d'envoi et les récupérer ultérieurement.

La poste: mise au rebut par maxi-lettre

La Deutsche Post DHL transmet les cartouches d'encre vides à leur partenaire logistique ELECTRORETURN pour recyclage. Pour utiliser ce service, les consommateurs ont la possibilité d'imprimer un timbre d'expédition gratuit sur le site Internet de la Poste et de remplir une maxi-lettre (maximum 35 x 25 x 5 cm, poids maximal 1 kg) avec des cartouches d'encre vides.

Il convient toutefois de noter que les cartouches de toner usagées ne peuvent pas être éliminées via Deutsche Post en raison de leur teneur en polluants. Nous nous expliquerons d'avantage sur l’élimination du toner la semaine prochaine.

Service client responsable: les fournisseurs en ligne récupèrent également les contenants vides.

Même les expéditeurs en ligne respectent leur engagement. Par exemple, prindo prend gratuitement les cartouches d’encre usées et vides. Avec le « service recyclage Prindo », vous avez la possibilité de vous débarrasser des cartouches vides gratuitement et surtout dans le respect de l'environnement.

Les systèmes de reprise spéciaux tels que, par exemple, leergedruckt.de ne reprennent les cartouches d’origine qu'à partir de 6 pièces, le retour étant toutefois gratuit.

Vendre vos cartouches vides : toutes ne rapportent pas d'argent !

Certaines entreprises d'élimination offrent même une compensation pour les contenant usagés, qui commence à environ 10 centimes pièce. Attention, toutes les cartouches ne sont pas payées : il est fortement recommandé de vérifier à l'avance les sites appropriés pour voir si vos propres cartouches vides seront acceptées. Parce que souvent, seules les cartouches d'origine non endommagées de certains fabricants et de certaines séries sont rachetées.

Centre de recyclage et marché de l'électronique : éliminer les cartouches d'imprimante sur place.

Qui ne rechigne pas à effectuer le chemin jusqu'au centre de recyclage le plus proche, peut également se débarrasser gratuitement de ses anciennes cartouches d’imprimante. Les centres de recyclage municipaux acceptent toutes les marques pour préparer les cartouches en vue de leur recyclage ultérieur. D'ailleurs, des cartons se trouvent aussi généralement dans les grands magasins d’électronique où les cartouches vides sont collectées puis envoyées au recyclage !

Depuis juillet, le procédé est devenu sérieux, ce qui est bien pour ceux qui recyclent déjà.

Depuis le 24/07/2016 le processus est en effet devenu sérieux pour les commerçants. À compter de cette date, une nouvelle loi sur les appareils électriques exige la reprise de toutes les cartouches d'imprimante munies d'une puce ou qui dépendent du courant. La raison : elles sont considérées comme d'anciens appareils consignés. Ce règlement s'applique à tous les détaillants en ligne et les magasins traditionnels disposant d'une surface de stockage et d'expédition d'au moins 400 m².

Un signal positif pour tout le monde : parce que pour le consommateur, cela signifie que la mise au rebut écologique pourrait bientôt être aussi naturelle que de se brosser les dents - il lui suffit seulement de participer.